Etre missionnaires à l'école de Dame Pauvreté

Description

“Comme je voudrais une église pauvre pour les pauvres”. Trois jours après son élection, ce pape, qui venait de prendre le nom de François et se mettait ainsi dans le sillage du Poverello d’Assise, présente par ces mots tout simples, le désir profond de son cœur pour notre Eglise : une Eglise pauvre pour les pauvres. Il fait ainsi résonner les paroles de la toute première évangélisation, telle qu’on la retrouve dans l’hymne aux Philippiens, qui annonce un Christ Sauveur qui “s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur”, un Christ Sauveur qui “s’est abaissé devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix“. Et si ce dépouillement, cette entrée en pauvreté était indispensable à toute vraie évangélisation ?

Intervenants
M. Philippe de Lachapelle
Mme Hélène Maréchal
M. Louis-Marie Besson
Mme Elodie Dambricourt